Elle s’est « mise » en arrêt maladie à 6 mois de grossesse, tu te rends compte? 😱

En fait ça fait 6 mois qu’elle n’a jamais été aussi malade de toute sa vie mais qu’elle tient coûte que coûte parce que socialement et professionnellement cela est risqué et mal perçu d’être arrêtée trop tôt.

Imaginez vous :

– des nausées non stop 🤢pendant plusieurs semaines / mois malgré l’essai de 5 médicaments différents

– 1000 bâillements par jour🤭 (lever toutes les 30 min par nuit)

– 15 (ou 30 kg) de plus en quelques mois – le stress et la nervosité sous l’effet des hormones

– d’intenses maux de dos / ventre etc.

Et en plus vous êtes chanceux 🍀 car les symptômes ci-dessus sont classiques, et n’incluent pas les complications particulières !

Alors OUI c’est un vrai challenge pour les femmes de tenir le coup professionnellement pendant la grossesse et d’avoir ces symptômes devant tous ses collègues en open space.

Lorsque j’accompagne les entreprises sur la gestion grossesse et post-grossesse je travaille non seulement avec les Ressources Humaines mais aussi avec les autres collaborateurs car chacun peut faire la différence au quotidien💪🏻

👉Comment facilitez-vous la grossesse de vos collègues au travail ? #pregnancyatwork